Skip to main content

Pourquoi se former au rôle de Scrum Master ?

 Thomas Gibot

Voilà une question que l’on pose souvent dans les organisations: “J’ai l’impression que je pourrais faire Scrum sans Scrum Master ou avec un Scrum Master que je prends dans mes équipes, sans formation”.

Notre réponse est la même: “Oui, bien sûr que vous pouvez. Mais laissez-moi vous partager mon expérience sur les impacts de ce choix.”

Scrum vit et meurt par le respect du cadre

Dans un démarrage en Scrum, l’enjeu principal pour s’assurer que le cadre apporte de la valeur est simple: assurer sa pérennité et son respect. Cet enjeu est sous la responsabilité totale du Scrum Master. Pour y parvenir, il doit avoir une compréhension parfaite de tout ce qui compose Scrum: les rôles, les évènements et les artefacts. Sans cette compréhension globale, Scrum sera perçu comme un ensemble de pratique, de rencontres, sans cohérence. La conséquence habituelle sera donc son abandon, pétextant qu’il ne marche pas. C’est l’un des pires fléau de Scrum: considérer qu’il ne fonctionne pas dans un domaine alors qu’il n’a simplement pas été implémenté de manière pertinente et rigoureuse.

Pour éviter ce piège, il est fondamental que le Scrum Master, garant du cadre, soit parfaitement formé pour accompagner l’équipe dans la mise en place et l’utilisation de Scrum !

Allier la théorie et la pratique

C’est une chose de lire le Scrum Guide, d’apprendre qu’il y a un daily tous les jours, une revue à la fin de chaque sprint. C’est une toute autre chose que de savoir COMMENT animer ou faciliter ces rencontres, comment s’assurer qu’elles apportent le maximum de valeur, à l’équipe, aux stakeholders. Les formations Professional Scrum Master de Scrum.org que nous proposons permettent à la fois d’avoir une compréhension solide de la théorie mais aussi de plonger dans la pratique de tout ce que le Scrum Master va devoir accomplir: aider un PO à bâtir un backlog clair et utile, amener une équipe à réaliser un daily efficace, conduire une revue pour qu’elle apporte le maximum de valeur, etc. Nous constatons que beaucoup de Scrum Master qui démarrent de manière autodidacte vienne rapidement toucher les limites de leur manque d’expérience pratique.

C’est aussi là toute la valeur de se former à ce rôle si complexe.

Embrasser la complexité humaine

Il y a un autre volet qui rend ce rôle à la fois passionnant mais aussi ô combien complexe: accompagner des êtres humains!

De notre expérience, nous rencontrons beaucoup de Scrum Master qui ne mettent l’emphase que sur l’aspect des processus, des règles. C’est absolument indispensable! Toutefois, un Scrum Master doit pouvoir, selon nous, appréhender le volet humain inhérent à toute mise en place de Scrum. C’est une chose pour un PO de s’entendre dire qu’il va être responsable de la vision de son produit, c’est autre chose que de développer la capacité de pouvoir dire “non” à son directeur face à une demande qui n’apporte pas de valeur. C’est une chose pour une équipe de se voir expliquer qu’à partir de maintenant elle va fonctionner de manière auto-organisée, c’est autre chose que de pouvoir être pleinement à l’aise avec le fait que personne na va leur dire à présent comment ils doivent procéder au quotidien…

Tous ces éléments ne relèvent pas du cadre Scrum en lui-même mais en sont des conséquences inévitables. Savoir les gérer avec maîtrise, empathie et efficacité sera une compétence indispensable pour tout Scrum Master. Et cela s’apprend!

Pour cela, dans les formations Scrum.org, un volet important de la formation sera dédié aux compétences nécessaires pour adresser ce genre de situations.

Après leur avoir expliqué cela, nous laissons notre client décider, en conscience, s’il souhaite former ses Scrum Masters ou non…


Aucun commentaire pour l'instant!

Votre adresse email ne sera pas publiée.